ent_ensisheim
 
  SAMEDI 05 NOVEMBRE 2016 - CANTINE ZELLER
   
 

3 marcheurs: P. M. Ch.

5 accompagnateurs: Aurore, Dominique, Jean Philippe, Jean Michel et Laura

Rendez vous 8h30 devant la MC. Nos trois marcheurs nous attendent. Dominique et Aurore assurent le covoiturage jusqu'à la croix Zimmermann sur la route du col Amic au delà de Wuenheim. Le temps est brumeux et pluvieux.

Avant la marche un petit déjeuner copieux, café chaud et brioches nous est proposé par Dominique dans l'abri de la croix Zimmermann.

Tout le monde apprécie ce 1er moment d'échange chaleureux. Voilà un mois que nous n'avons pu parler de vive voix avec nos marcheurs, heureux de pouvoir nous faire part de leur vécu pendant ce mois d'absence.

Puis la marche démarre. 2 heures de pente raide avant la soupe. Le chemin longe les vestiges allemands de la "Grande" Guerre. Abris, ruines et galeries sont visités à la frontale.

2 gardiens du pays nous accueillent à la cantine Zeller. Le lieu est dénommé cantine Zeller en référence à une Madame Zeller qui y vécut entre 1945 et la fin des années 1970.

Le feu de cheminée et la soupe chaude offerte nous réconfortent.La cantine n'est ouverte que le week end sans hébergement.

Les places au coin du feu et du poêle sont convoitées pour le séchage des vêtements et la recherche de la chaleur. Comme toujours le feu de cheminée fascine. Nous l'apprécions.

Le repas est complété par de copieux sandwichs préparés par la MC et par un café chaud et des gateaux d' Aurore et de Laura.

Après le repas un temps de parole est animé par Dominique sur le théme du mensonge : Faut il tout dire ? Faut il mentir ? Les avis divergent. Pour les uns tout dépend du contexte, pour les autres le mensonge et la vérité tôt ou tard seront découverts. L'enjeu étant la confiance. Nos marcheurs s'impliquent avec intérêt dans la discussion.

Mais les heures passent. Après une visite du musée de la "Grande" Guerre il nous faut redescendre de nouveau sous la pluie et dans l'humidité. Le chemin est glissant.

Nous arrivons aux voitures à 17H. La nuit tombe vite avec la brume et le ciel couvert. Un dernier en-cas pris à la lueur des frontales avant de reprendre la route.

Toute la journée a été l'occasion d'alterner plaisanteries mais aussi des moments plus graves, plus émotionnels, marqués par des silences voire quelques larmes.

Une fois de plus nos marcheurs nous font part de leur enthousiasme à partager ensemble ces temps forts. Une joie clairement affichée par certains, plus contenue par d'autres.

Le sentiment de confiance installé entre nous facilite les confidences et renforce l'amitié.

Nous arrivons de nuit à 18h devant la MC. Encore 30 minutes pour exprimer tout ce qui peut encore être confié puis les grilles se referment.

Au revoir, rendez vous dans l'espoir et l'attente de la prochaine rencontre, dans un mois.

Une journée maussade mais forte et dense dans les coeurs. Merci à tous. 

Fondation de France
Design by Joomla 1.6 templates