ent_ensisheim
 
  SAMEDI 04 NOVEMBRE 2017 - DUSENBACH
 

Nous nous retrouvons comme à l'accoutumée sur le parking à côté de la maison centrale, en sachant que la marche de ce jour sera particulière, car ce sera très probablement la dernière pour 3 marcheurs...

Nous sommes 7 : Dominique, Jean-Michel, Chantal, Patrick, Gilbert, Tony et Aurore, et allons nous présenter à la centrale pour accueillir nos marcheurs habituels : M., P., G., R., Ch., ainsi qu'un nouveau marcheur qui rejoint le groupe, Ch.(2)

Nous nous répartissons dans les voitures, direction les hauteurs de Ribeauvillé : Jean-Philippe nous rejoint à point nommé sur le parking de départ ! Après un petit déjeuner brioché toujours très apprécié, nous nous munissons de nos sacs à dos et nous mettons en route. Cela commence par une belle grimpette, qui nous offre une vue imprenable sur la plaine, mais aussi sur la nature qui a revêtu ses dernières couleurs d'automne... Les conversations s'engagent, les projets se précisent et se détaillent... Les feuilles craquent sous nos pieds et la forêt offre de douces odeurs!

Les marcheurs ne ménagent pas leurs efforts et, en cas de baisse de régime dans les montées, nous pouvons compter sur la pensée réconfortante du repas de midi qui nous attend : en effet, aujourd'hui, nous rejoignons le monastère du Dusenbach, encaissé au milieu des montagnes, où Hubert nous a préparé un goûteux couscous, ainsi que de la tarte aux poires ! Nous nous régalons puis, repus, profitons du temps que nous avons avant de repartir pour visiter les lieux ou profiter de l'extérieur, car l'air est étonnamment doux, en ce 4 novembre !

Une petite montée nous guette, afin de rejoindre le sentier qui nous mènera jusqu'au parking. Les ventres sont pleins et les premiers mètres un peu laborieux... Un peu plus tard, en pleine descente, on s'aperçoit qu'un téléphone a été oublié au monastère : après quelques péripéties, on trouvera une solution !

Le jour décline déjà, heure d'hiver oblige, lorsque nous atteignons le parking, où nous prenons le temps de savourer un petit goûter, de la pure gourmandise, car le couscous était copieux... ! Un grand cercle se forme, l'occasion d'un bilan de la journée notamment pour la 1ère marche de Ch.(2), et, pour M., Ch. Et G., un bilan de leur expérience à DECLIC... Des mots qui sonnent très juste et qui vont droit au cœur...

Nous regagnons Ensisheim, en souhaitant le meilleur aux marcheurs qui quittent le groupe : qu'ils poursuivent leur route et que celle-ci soit belle, avec ou sans DECLIC... A leur « rentrez bien ! » lancé en passant la grille de l'autre côté du portique magnétique, nous répondons un « sortez bien ! ».

Nous disons à bientôt aux marcheurs que nous retrouverons avec plaisir en décembre, mais sans doute sous des températures moins clémentes... !!

 

 

Fondation de France
Design by Joomla 1.6 templates