ent_strasbourg
   
  SAMEDI 17 JANVIER 2015 - MARCHE AVEC L'ELSAU
   
                    

Couleur du jour : gris mouillé

Question du jour : combien seront-ils ? Après un long passage au greffe ... les 8 marcheurs annoncés sont tous là. « On préfère passer la journée dehors, même si le temps est pourri ».

Préparatifs avant le départ de la randonnée :

« Est-ce que quelqu'un a encore des rucks dans sa voiture ? »
« Bernard, est-ce que tu as un 42 dans ton stock de chaussures ? »
« Qui a de la place pour emporter des sachets pique-nique ? »
« N'oubliez pas le café »

Présentations : « je m'appelle X et j'espère que ce sera ma dernière marche » A part Y, que des nouveaux visages, plutôt jeunes, qui découvrent tout de Declic et de son projet et ne seront probablement plus en détention pour pouvoir participer à la sortie du mois de mars.

La phrase du jour : donnée au départ pour fil rouge de la journée et du temps de parole
«Marcher, est l'occasion d'un véritable atterrissage, le moment où jamais de renouer avec nos racines et notre corps de terrien, celui de prendre contact avec le monde et de redécouvrir que la marche nous mène avant tout à nous-même. »

Ambiance : rires à tous les étages ; les différents groupes se font et se défont au rythme de la marche et sont régulièrement ponctués de gros éclats de rire.

Saveur : Aaah, la terrine porc/volaille concoctée par Raphaël, bien meilleure que le pâté de volaille de nos maigres rations et que le tofu aux amandes d'Edithe.

Solidarité : spontanément, de grands coups de main pour grimper au sommet du château du Ringelstein et permettre aux personnes diminuées physiquement de rejoindre le groupe des plus sportifs.

Langues et culture régionale :
« CHOUF » dixit Maurice en voulant capturer nos regards pour la photo de groupe
« Hunger esch d'er becht koch » dixit Marie – Claude à l'heure du repas pour expliquer la requête en boîtes de pâté de Jeanine alors que certains n'auraient touché à la leur pour rien au monde.

La star du jour : le chapeau de rangers de Raphaël ; ouaah le look !

L'invitée surprise : la neige, avec quelques flocons bien mouillés.

Les mots de la fin :

« On a passé une très bonne journée »
« Ca fait du bien d'être dehors, ça change du quotidien »
« On a pu discuter de tout et avec tout le monde »
« Il y a eu publicité mensongère, franchement, ils étaient où les châteaux ? »
« Je n'ai vraiment pas eu l'impression d'être un détenu aujourd'hui »
« J'ai quand même réussi à me faire tutoyer par M avant la fin de la journée, dit Salomé, avant que la porte de la maison ne se referme sur le groupe de marcheurs »

Un grand merci à tous ceux qui ont fait de cette journée d'hiver une belle rencontre qui a illuminé et enrichi nos êtres.

Fondation de France
Design by Joomla 1.6 templates